Navigation interne


    Les éléments naturels

    Partagez
    avatar
    Barbe noire


    Feuille de personnage
    Navire: Le sedov

    Les éléments naturels

    Message par Barbe noire le Dim 30 Déc - 0:47

    Rien ne retourne au néant, mais toutes choses retournent, dissoutes, à leurs éléments
    (Lucrèce, De la nature, 50 av.J.-C.)


    Que vaudrait un forum sur la culture générale sans un fil constituant la liste des éléments naturels ? Voilà un oubli réparé. A charge de le compléter en commençant par le premier, l'hydrogène ...

    avatar
    Lady Jane


    Feuille de personnage
    Navire: Hold King

    Re: Les éléments naturels

    Message par Lady Jane le Mer 2 Jan - 0:24

    1 L'Hydrogène

    Je commence donc ce fil avec le premier, le plus abondant
    des éléments dans l'univers puisqu'il représente 75% de la
    masse de la matière connue dans l'univers. L'hydrogène et
    sans doute le plus commun des élément dans l'espace.
    C'est peut-être parce qu'il a la constitution la plus simple.
    Un noyau contenant un proton autour duquel gravite un
    électron.Tous les matériaux composant la Terre sont nés de
    cet élément primordiale appelé: "Hydrogène". En faisant
    fusionner plusieurs atomes d’hydrogènes, on obtiendrait
    d’autres élements qui en se combinant fabriqueraient de
    nouveaux élements mineraux .
    symbole, numéro Hydrogène, H, 1
    Série chimique Non-métaux
    Groupe, période, bloc 1, 1, s
    Masse volumique 0,08988 g·l-1,
    0,0708 g·ml-1 (liquide, -253 °C),
    0,0706 g·ml-1 (solide, -262 °C)1
    Ce minéral très particulier qu'est la scolécite ne libère que de l'eau lorsque l'on le chauffe du fait de sa teneur en hydrogène. La montée en température libère le gaz et s'associe à l'oxygène. La lithotérapie suppose que cette pierre est de haute énergie, favorise la circulation des flux. Cette pierre favorise l'énergie, mais cela reste purement théorique.Le tritium est - comme le deutérium - l'un des isotopes de l'hydrogène. Il possède 1 proton et 2 neutrons. Son usage se trouve dans la phosphorescence des montres (interdit en France) ou de gadgets à vocation festives. Il est très rare a l'état naturel, mais est émis dans l'environnement par l'industrie nucléaireLa Bombe H ou bombe thermonucléaire utilise le principe de la fusion des atomes contrairement aux bombes atomique qui sont des à fission (division du noyau). Le principe de la fusion de l'hydrogène en un noyau atomique plus lours est en principe 1000 fois plus puissant. Mais il faut utiliser les radiations d'une Bombe A pour l'amorcer. La figure ci-dessus montre la distribution de l'intensité de la raie 21 cm dans notre Galaxie. Les zones brillantes correspondent à l'intensité maximum, donc d'abondance de HI. Cette dernière est maximale dans le plan moyen de la Galaxie (la ligne brillante qui traverse toute la figure). Mais on peut voir que l'hydrogène neutre est présent partout et peut s'étendre à de très hautes latitudes galactiques. Des "ponts" d'hydrogène ayant la forme de filaments reliant le plan de notre Galaxie et ses zones extérieures, son halo, sont nettement visibles.
    avatar
    Draven boat


    Feuille de personnage
    Navire: Le Nicéa

    Re: Les éléments naturels

    Message par Draven boat le Jeu 3 Jan - 23:48

    2 L'Hélium

    Du grec hélios, dieu solaire parce que son existence s'est illustrée des raies noires dans le spectre de la lumière solaire et ne correspondait à aucun éléments connus de l'époque. C'est le premier et donc le plus léger sur la liste des gaz nobles. Il se combine donc que rarement avec les autres éléments comme tous les gaz de sa famille. Cette stabilité est dû au fait que les électrons, au nombre de deux, remplissent entièrement la première couche électronique que l'on peut rencontrer dans un atome. De ce fait, il a du mal à "prêter" ou "emprunter" les électrons d'autres atomes et reste donc loins de toutes les combinaisons que la chimie propose, ou presque.
    L'hélium est un gaz noble ou gaz rare, pratiquement inerte.
    De numéro atomique 2, il ouvre la série des gaz nobles dans
    le tableau périodique des éléments.
    Symbole : He
    Configuration électronique : 1s2
    Numéro atomique : 2
    Point d'ébullition : -268,9 °C
    Point de fusion : -272,2 °C
    Masse atomique : 4,002602 ± 0,000002 u
    Plus léger que l'air, l'hélium est utilisé pour gonfler des ballon capable de monter dans le ciel. Malheureusement, la petite taille de l'atome et parce que ce gaz ne se structure pas en molécules, il traverse très facilement la parois des ballons et celui-ci perd en quelques heures son gaz. Les enveloppe en mylar permettent de conserver l'hélium plusieurs jours.
    En principe, l'hélium est incolore. Mais lorsque l'on le fait traverser par un courant électrique, il prend une couleur pêche crêmeux. Cette propriété est utilisée dans la fabrication de tube de verre lumineux que l'on appelle à tort "néon"
    La propriété de superfluide de l'hélium liquide fait qu'il remonte le long des parois en verre d'un récipient lorsqu'on l'y dépose. Il s'écoule ensuite à l'extérieur. Placé dans un récipient en gré ou en argile, le superfluide passe au travers des parois poreuses comme un vulgaire filtre à café !
    Dans le spectre lumineux du Soleil, un certain nombre de bandes, apparaissent. Hors l'hélium fût découvert grâce à sa bande se trouvant dans les orangés à la longueur d'onde 587 nm. En 1868 lors d'une éclipse solaire. Ce nouvel élément prit le nom de Hélium en raison du dieu grec Hélios, dieu du soleil. Plus tard on le mettra en évidence dans l'atmosphère terrestre. On s'en servira pour gonfler des ballons, en anesthésie, ou dans les bouteilles de plongée très profondes.

    avatar
    Sam du nord


    Feuille de personnage
    Navire: Recouvrance

    Re: Les éléments naturels

    Message par Sam du nord le Lun 7 Jan - 0:22

    3 Le lithium
    Le lithium est léger, très léger, si léger qu'il flotte sur l'eau. Pour un métal, c'est peu commun, d'ailleurs seul le sodium peu égaler cette prouesse. Malheureusement, il est trop mou pour être utilisé comme coque de navire. De plus, lorsque l'on le plonge dans l'eau, il s'oxyde et donc dégage de l'hydrogène issu de l'eau dans lequel il se trouve. C'est un métal très réactif, mais ce dégagement est constant et régulier. Il n'explose donc pas ! D'autre part, il est assez tendre pour être découpé avec une simple paire de ciseau.
    Le lithium-ion cache un grand mystère ... Il est capable de réguler les humeurs de certaines personnes. Et le fait qu'un élément aussi simple puisse avoir un effet sur le psychique démontre la fragilité de l'être vivant face à la nature.

    Symbole : Li
    Configuration électronique : He 2s1
    Numéro atomique : 3
    Point de fusion : 180,5 °C
    Rayon atomique : 152 pm
    Masse atomique : 6,941 ± 0,002 u

    Un grand nombre de
    batteries utilisent
    le lithium comme
    technologie. Grâce
    à lui, elles ont gagné
    en légèreté et en
    capacité. Une pile
    "bouton" peut
    alimenter une montre
    ou un cœur artificiel
    pendant plusieurs
    années et pour un
    poids ridicule en
    comparaison de
    batteries plus
    anciennes au cadmium.
    Il existe aujourd'hui
    des batteries au
    lithium polymère
    permettant d'ajouter
    une souplesse mécanique
    en plus de la légèreté.
    La première propriété
    physiologique du lithium,
    c'est de jouer sur
    l'humeur de l'être humain.
    La médecine s'en est
    donc emparé afin de
    mettre au point tout une
    panoplie de médicament
    servant à régler les
    problèmes de déprime.
    Le stéarate de lithium
    est utilisé dans la
    composition des
    graisses courantes
    pour la mécanique,
    les cardans, les
    roulements. Il
    améliore significativement
    les performances de
    celle-ci
    Na(LiAl)3Al6(BO3)3Si6O18(OH)4
    C'est la formule de l'elbaïte,
    un minerai de la famille des
    tourmalines et dont les
    cristaux peuvent atteindre
    1,6 M
    3

    avatar
    Jean des îles


    Feuille de personnage
    Navire: Le Clovis

    Re: Les éléments naturels

    Message par Jean des îles le Ven 11 Jan - 22:59

    4 Le béryllium
    Métal discret, mais dangereux


    Le béryllium est un métal peu connu de ceux qui l'utilisent car il est le plus souvent " caché " dans des alliages ou des céramiques. Mais il est bien connu des spécialistes pour sa dangerosité : il est irritant, allergisant, toxique et cancérogène. C'est le 48ème élémént le plus commun dans l'écorce terrestre. Plus léger que l'aluminium, plus résistant que l'acier, non magnétique et résiste très bien à la corrosion. C'estde plus, un excellent conducteur thermique. C'est pour toutes ses propriété qu'il est présent dans

    Quoique trois fois et demi plus dense que le lithium, il le reste moins que l'aluminium. Et contrairement au lithium, il est dur, fusionne à haute température et résiste à la corosion. Ses propriétés, son coût élevé et sa nature toxique expliquent la niche unique que le béryllium s'est réservé: Les composants de missiles et de fusées.
    Le béryllium a une particularité qui
    lui fait jouer un rôle important
    concernant l'imagerie. C'est le
    métal laissant passer les
    rayons X le plus aisément. Le
    premier usage du béryllium pur a été
    sous la forme de pastilles de 0,5 mm
    d'épaisseur comme fenêtre interne
    de rayonnement et fenêtre de sortie
    des tubes à rayons X.
    Combinant éclat et beauté,
    le béryl est la forme cristaline
    d'un minéral composé de
    cyclosilicate de béryllium et
    d'aluminium. On connait plus
    familièrement les variétés vertes
    et bleues sous le nom d'émeraudes
    et d'aigues-marines sous la formule:
    Be3Al2Si6O18

    oxyde de beryllium: L'oxyde de béryllium est le composé chimique de formule BeO. C'est un oxyde cristallin de couleur blanche. C'est un isolant électrique doté d'une conductivité thermique supérieure à celle des autres non-métaux hormis le diamant, et supérieure également à celle de certains métaux. Il est aussi appelé glucine.
    avatar
    Claire

    Re: Les éléments naturels

    Message par Claire le Ven 18 Jan - 23:19

    5 Le Bore

    Masse atomique 10,81 g.mol -1
    Electronégativité de Pauling 2,0
    Masse volumique 2,3 g.cm-3 à 20°C
    Température de Fusion 2300 °C
    Température d' ébullition 2550 °C
    Le bore était déjà connu dans l'antiquité
    mais il fallut attendre le début du siècle
    pour obtenir des échantillons de pureté
    supérieure à 99 %
    Le bore et ses composés ont beaucoup d'applications, dans divers domaines. Le Bore est notamment utilisé en métallurgique. Sa grande réactivité à haute température, en particulier en présence d'oxygène et d'azote, en font un agent métallurgique dégazant utile. On l'utilise pour raffiner l'aluminium et faciliter le traitement thermique du fer malléable. Le bore augmente de manière considérable la résistance aux hautes températures. On utilise le bore dans les réacteurs atomiques et dans les technologies utilisant de hautes températures. Il possède des propriétés physiques qui le rendent attractif pour la construction de missile et la technologie des fusée, il a en effet une densité faible, il est très dur, et a un point de fusion élevé... Quand les fibres de bore sont utilisés dans des matériaux porteurs ou des matrices de type époxy (ou autres plastiques), le matériau résultant est plus fort et rigide que l'acier et 25% plus léger que l'aluminium. Le Borax, Na2B4O710H2O, raffiné est un ingrédient important de certaines variétés de détergents, savon, d'adoucisseurs d'eau, préparation pour bain et cosmétiques. On l'utilise aussi comme retardateur de flamme, désinfectant de fruits et légumes... Enfin on peut l'utiliser dans les cellules photovoltaïques comme semi-conducteurs. Sous l'effet de la lumière, les cellules photovoltaïques génèrent un courant électrique. Lorsque la température s'élève, sous l'effet de l'agitation thermique, des électrons réussissent à s'échapper et participent à la conduction. Le bore possède trois électrons de valence qui assurent les liaisons avec trois atomes voisins, mais la quatrième liaison est pendante assurant ainsi la conduction.

    Le bore constitue 0.001% de la croûte terrestre. On ne le rencontre pas sous forme pur. Il est aussi présent dans l'eau de mer à une concentration de quelques parties par million. Il existe en petite quantité dans la majorité des sols et est un constituant essentiel de divers silicates comme la tourmaline et la datolite. La présence de Bore en quantité très faible semble être nécessaire pour toutes les plantes, mais en concentration plus importantes il est très toxique pour la végétation. Dans la nature il n'y a que quelques endroits où on peut trouver des concentrations élevés de bore, les plus importants semblent être d'origine volcanique.
    avatar
    Robinson
    Admin

    Statut :

    Re: Les éléments naturels

    Message par Robinson le Ven 18 Jan - 23:21

    6 Le Carbone
    avatar
    Barbe noire


    Feuille de personnage
    Navire: Le sedov

    Re: Les éléments naturels

    Message par Barbe noire le Ven 25 Jan - 23:18

    7 L'Azote
    avatar
    Vénus

    Re: Les éléments naturels

    Message par Vénus le Ven 8 Fév - 0:00

    8 L'oxygène
    avatar
    Clément

    Re: Les éléments naturels

    Message par Clément le Ven 8 Fév - 0:04

    9 Le fluor
    avatar
    Robinson
    Admin

    Statut :

    Re: Les éléments naturels

    Message par Robinson le Ven 8 Fév - 0:07

    10 Le néon
    avatar
    Nomade

    Re: Les éléments naturels

    Message par Nomade le Ven 8 Fév - 0:10

    11 Le sodium
    avatar
    Ambassadeur

    Re: Les éléments naturels

    Message par Ambassadeur le Ven 8 Fév - 0:13

    12 Le magnésium
    avatar
    Sirius

    Re: Les éléments naturels

    Message par Sirius le Ven 8 Fév - 0:17

    13 L'aluminium
    avatar
    Océane

    Re: Les éléments naturels

    Message par Océane le Ven 8 Fév - 0:20

    14 Le silicium

    Contenu sponsorisé

    Re: Les éléments naturels

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Ven 16 Nov - 21:39