Royaume de sainte-Croix


 
AccueilMembresGroupesRechercherS'enregistrerConnexionCalendrierFAQ
Forums amis

WP Cumulus Flash tag cloud by Roy Tanck requires Flash Player 9 or better.

Navigation interne
Sondage
Quelle est la pièce d'œuvre qui vous paraît la plus géniale compte tenu du contexte de chaque création.
01 L'Acropole
9%
 9% [ 1 ]
02 Le palais d'Angkor
0%
 0% [ 0 ]
03 Le Grand Boudha
0%
 0% [ 0 ]
04 Le Colisée
9%
 9% [ 1 ]
05 La Grande Mosquée du Maroc
0%
 0% [ 0 ]
06 Les statues de l'Ile de Pâques
9%
 9% [ 1 ]
07 Le Palais de Matsumoto
9%
 9% [ 1 ]
08 La grande Muraille de Chine
9%
 9% [ 1 ]
09 L'Opéra de Sidney
0%
 0% [ 0 ]
10 Les Pyramides de Gizeh
9%
 9% [ 1 ]
11 Les Pyramides Incas
0%
 0% [ 0 ]
12 Le Mont Rushmore
0%
 0% [ 0 ]
13 Stonehenge
27%
 27% [ 3 ]
14 Le Taj Mahal
18%
 18% [ 2 ]
Total des votes : 11

Partagez | 
 

 Une deuxième lune pour la Terre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Statut :
avatar
Robinson
MessageSujet: Une deuxième lune pour la Terre   Mer 27 Juin - 10:46

Cruithne


Cruithne est un astéroïde de taille très modeste (env. 5 km de large) qui a la caractéristique d'avoir presque la même période de révolution solaire que la Terre. C'est cette caractéristique qui lui vaut parfois l'appellation de "compagnon de la Terre". Son temps de révolution est de 364,02 jours contre 365,25 jours pour notre planète. Mais la trajectoire de Cruithne autour du Soleil est assez nettement différente puisque l'excentricité de son orbite est élevée et atteint la valeur de 0,51 contre 0,017 seulement à la Terre. De ce fait en effectuant son périple solaire Cruithne décrit une ellipse assez fortement prononcée comme on peut le voir sur la figure 1, ci-contre. Dans la zone de son périhélie Cruithne pénètre alors nettement à l'intérieur de l'orbite de Vénus et s'approche même de l'orbite de Mercure à seulement 0,48 UA du Soleil. Dans la zone de son aphélie Cruithne s'éloigne à 1,51 UA et dépasse l'orbite de Mars, laquelle n'est distante que de 1,38 UA dans cette zone de son périhélie.
Par ailleurs son orbite étant inclinée de 19 degrés, avec son noeud ascendant entre les orbites de Vénus et Mercure (point A sur le schéma) et son noeud descendant entre les orbites de Terre et Mars (point D sur le schéma), Cruithne ne présente actuellement aucun risque potentiel de collision avec une planète.


Sur l'animation ci-dessous, on peut voir Terre et Cruithne évoluer simultanément. La Terre avec sa faible excentricité se déplace donc sur une orbite quasi circulaire et à une vitesse quasi constante d'à peu près 30 kilomètres/seconde. Ce n'est évidemment pas le cas de Cruithne qui, lui, se déplace sur une ellipse avec une vitesse variant de 17 km/s (à son aphélie) à plus de 52 km/s (à son périhélie), soit environ 3 fois plus vite. Ces deux phénomènes font que la position de Cruithne (par rapport à la Terre) varie dans une large mesure lorsqu'il parcourt son orbite.


La figure dessous permet de mieux visualiser le mouvement de Cruithne par rapport à la Terre. A cet effet le schéma représente la trajectoire de Cruithne dans un repère dit tournant, c'est-à-dire un repère qui tourne en même temps que la Terre autour du Soleil, en conséquence l'axe Terre Soleil devient fixe. La trajectoire de ce planétoïde (vue d'un point situé au nord de l'écliptique et dans le repère tournant) a donc plus ou moins la forme d'un haricot ou d'un rein. On remarquera que le circuit de Cruithne forme une grande boucle autour du point de Lagrange L4 du couple Terre Soleil. Cette boucle passe d'un côté à proximité de la Terre et, à l'autre extrémité, s'en éloigne de 120 degrés. Ainsi d'une certaine manière (et à la limite) Cruithne peut être considéré actuellement comme un Troyen de la Terre dans la mesure ou sa position moyenne (celle qu'il aurait si son orbite était circulaire) se situe au point P aux abords immédiats de L4.


En 1998 des techniciens de la mécanique céleste ont modélisé la trajectoire de Cruithne. Ils ont ainsi découvert que les positions moyennes de Cruithne, P1, P2, P3, etc., se déplacent le long de l'orbite terrestre à peu de distance de celle-ci, en suivant étroitement les lignes équipotentielles (en marron sur le schéma) des lobes de Roche. Sur la figure 3 on a représenté en pointillé rouge le cheminement de cette position moyenne. Celle-ci effectue, sur un laps de temps de plusieurs siècles, une boucle en forme de "fer à cheval" disposée sur l'orbite terrestre et englobant les trois points de Lagrange L4, L3 et L5. Lorsque la position moyenne de Cruithne se trouve dans la partie interne du fer à cheval, le planétoïde a alors une période de révolution un peu plus courte que celle de la Terre, tandis que lorsque cette position moyenne se trouve dans la partie externe sa période est plus longue que celle de la Terre.
Ne pas perdre de vue également que cette modélisation de la trajectoire de Cruithne est néanmoins pour l'instant encore dans le domaine de l'hypothèse tant qu'elle n'aura pas été pleinement vérifiée par l'observation.
Revenir en haut Aller en bas
http://sainte-croix.forumgratuit.org
Statut :
Localisation : Empire de Sainte-Croix
avatar
Jehol Konmael
MessageSujet: Re: Une deuxième lune pour la Terre   Mer 29 Aoû - 14:49

Lundi, la NASA a confirmé la découverte d'une nouvelle planète habitable située hors de notre système solaire mais ressemblant à la Terre. Baptisée Kepler-22b, la planète est la plus petite jamais trouvée à orbiter au milieu d'une zone habitable entourant une étoile semblable à notre Soleil.

C'est une planète de plus sur la liste des planètes habitables. Lundi, la NASA a annoncé que la sonde américaine Kepler qui a déjà découvert plus de 1.000 nouvelles planètes venait tout juste d'identifier sa toute première habitable. Une trouvaille qui a tout de
même nécessité près de trois observations du passage du corps pour être confirmée. Baptisée Kepler-22b, la planète se trouve hors de notre système solaire à près de 600 années-lumière mais les scientifiques ignorent tout de sa composition et ne peuvent pour l'instant dire si elle constituée de roche, de gaz ou de liquide.

L'espoir vient en fait de la localisation de la nouvelle planète. En effet, Kepler-22b orbite autour d'une étoile qui ressemble fortement à notre Soleil et de laquelle elle se trouve à bonne distance pour une éventuelle présence d'eau à l'état liquide. "Nous sommes certains qu'elle se trouve dans une zone habitable", a ainsi assuré à des journalistes Bill Borucki, expert de la NASA cité
par l'AFP. De plus, les scientifiques supposent que son atmosphère et la température à sa surface sont également propices à une éventuelle apparition de la vie. "Si elle dispose d'une surface, la température doit y être agréable", a souligné Bill Borucki. Selon la NASA, la température près de la surface de l'exoplanète serait ainsi de 22 degrés Celsius.

Orbitant autour de son étoile en 290 jours, Kepler-22b serait en revanche un peu plus grande que la Terre avec un rayon 2,4 fois supérieur. "C'est une borne majeure sur la route pour trouver une jumelle de la Terre", a commenté Douglas Hudgins, scientifique du programme Kepler de la NASA. Cité par un communiqué de l'agence, il a ajouté : "les résultats de Kepler continuent de démontrer l'importance des missions scientifiques de la NASA, qui visent à répondre à certaines des plus grandes questions sur notre place dans l'univers".

Un classement des planètes candidates

Lancée en 2009, la sonde Kepler munie d'un puissant télescope a pour mission de rechercher des planètes soeurs de la Terre susceptibles d'abriter la vie, en observant plus de 100.000 étoiles semblables au Soleil. Début 2010, la NASA avait ainsi annoncé que la sonde avait découvert ses cinq premières exoplanètes, mais toutes étaient trop chaudes pour abriter la vie.

Le jour même de la confirmation de l'existence de Kepler-22b, des astronomes de l'université de Porto Rico ont d'ailleurs diffusé sur internet le classement, en fonction de leur habitabilité, de 47 des près de 700 exoplanètes découvertes depuis 1995 par
différentes équipes d'astronomes. Or, si la nouvelle planète n'y figure pas encore, HD 85512b et Gliese 581d y occupent les premières places.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le "catalogue des planètes habitables".

source:
Citation :
http://www.maxisciences.com/plan%E8te-habitable/decouverte-d-039-une-nouvelle-planete-habitable-ressemblant-a-la-terre_art19286.html


Je meurs où je m'attache
Revenir en haut Aller en bas
 

Une deuxième lune pour la Terre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La bataille pour la terre du milieu 2 et son extension
» Le seigenur des anneaux La bataille pour la terre du milieu
» Add on Bataille pour la terre du milieu 2
» Halo la Lune, ici la Terre....
» la lune à la Terre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royaume de sainte-Croix :: Domaines généraux :: Au-delà du ciel :: Visite des mondes-