Navigation interne


    AFFAIRE NERON: sentence

    Partagez
    avatar
    Robinson
    Admin

    Statut :

    AFFAIRE NERON: sentence

    Message par Robinson le Dim 23 Oct - 22:12

    Après la lecture du déroulement du procès, la délibération et le vote de mes assesseurs et de moi, voici la décision de la cour concernant le procès de Néron contre l'Histoire.

    Néron a t-il assassiné Britanicus ? 1 voix pour, 2 contre
    Néron a t-il assassiné Agripine ? 3 voix pour
    Néron a t-il incendié Rome ? 1 voix pour, 2 voix contre

    Avant cette affaire, comme la plupart de nous, je considérais Néron comme un personnage nesfaste et totalement irresponsable psychiquement. J'ai appris avec ce procès, qu'il était en fait une personne enclin au développement de la culture, même si lui-même n'avait pas de propension aux arts lyriques. Je reste toutefois persuadé qu'au delà de l'obligation politique et l'héritage affectif dans sa carence, que cet homme joué de sa position pour mettre en place un certain nombre de méfaits. Toutefois tout ne doit pas lui être imputé parce qu'on nous le "dit dans les livres". C'est pour cela que je remercie la défense d'avoir soulevé ce point de l'histoire. j'espère aussi que ce procès servira à tous dans nos lectures à garder l'esprit critique.
    Je déclare donc Néron coupable de matricide. Pour ce qui est du meurtre de britanicus, et de l'incendie de Rome, trop peu d'éléments permettent d'assurer qu'il soit l'auteur. Dans ces deux cas, je souhaite que le doute profite à l'accusé et par conséquent ne retiens pas ces accusations à son crédit. De ces faits, je dispense la défense du règlement des frais en courus par le tribunal.

    Le président du tribunal.

    FIN DU PROCES


    Dernière édition par Robinson le Ven 11 Mai - 23:18, édité 1 fois
    avatar
    Jehol Konmael

    Statut :
    Localisation : Empire de Sainte-Croix

    AFFAIRE NERON/LA LEGENDE

    Message par Jehol Konmael le Lun 24 Oct - 0:41

    Je trouve que ce royaume a une justice éclairée.
    C'est suffisamment rare pour être souligné
    Je suis sûr que le travail que nous avons fait laissera des traces utiles

    La remarque du Président sur le fait de ne pas toujours croire ce qui est écrit dans les livres est une parole sage. Tous les historiens se livrent à un révisionnisme de recherche qu'il ne faut pas confondre avec le négationnisme

    La période de la seconde guerre mondiale cache ainsi des trésors d'idées reçues utiles sans doute à le reconstruction et à la réunification après guerre de la population française éclatée. Des réhabilitations historiques seraient à entreprendre comme nous l'avons fait pour Néron.

    Mais les blessures sont encore sensibles alors pour ma part j'irai modérément à proposer des sujets ...mais je le ferai

    Je remercie le Duc Léto
    Je remercie aussi tout le Tribunal
    Duc Jehol



    Je meurs où je m'attache
    avatar
    Duc Leto

    J'AI CONFIANCE EN LA JUSTICE DE MON ROYAUME

    Message par Duc Leto le Lun 24 Oct - 15:22


    Le verdict rendu par la Cour du Tribunal du Royaume de Sainte-Croix est un verdict historique, pour lequel les générations futures nous diront "Merci".

    Aujourd'hui, Caius Aénobarbus Néron n'est plus un monstre, un fou ou un sadique, comme se sont plus à le faire croire des historiens partiaux ou des cinéastes sans culture. Il n'est pas pour autant le Saint que prétendent les négationistes. Il est enfin considéré à sa juste place, dans l'Histoire de Rome. Il n'est pas un Géant, comme le furent César, Auguste ou Marc Aurèle, mais il n'est pas un fou, comme Calligula, ou un pervers, comme Tibère.
    Il est un Empreur comme beaucoup d'autres, imparfait, certes, mais ayant accompli des oeuvres et des actes importants.
    Nous remercions la Cour d'avoir su écouter et entendre les sanglots encore perceptibles poussés par ce perdant de l'Histoire.

    Nous remercions également jehol Konmael pour son opposition acharné, car il n'y a pas de grande victoire sans grand adversaire.
    Et nous le rejoignons dans son projet d'évoquer (prudement, car les blessures ne sont pas toutes refermées) les injustices de l'Histoire officielle concernant certains événements ou certains hommes ayant vécus durant la seconde guerre mondiale.
    Nous serons, sans doute encore, souvent des adversaires dans le prétoires, mais en réalité, toujours des partenaires, pour permettre à chacun de regarder les faits et les passions humaines avec l'éclairage d'une vérité nouvelle.



    "Avant tout, un chef doit être un homme de spectacle qui donne à ses gens le pain et les jeux qu'ils demandent."
    Duc Paulus Atréides
    http://jardinepicure.blogspot.com/

    Contenu sponsorisé

    Re: AFFAIRE NERON: sentence

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Ven 16 Nov - 21:17